Mon chat boudin de Christine Roussey

Quatrième de couverture

Boudin, c’est un chat. Boudin, c’est un bout-en-train. Mais voilà, Boudin est paresseux. Il somnole, ronfle à tue-tête, pionce à gogo. Et sa petite maîtresse, toujours très occupée, n’a pas le temps de le câliner. Car le mercredi, elle a judo, piscine, yoga, peinture et céramique, tricot péruvien, rugby et vélo avec les copains! Boudin est toujours dans ses pattes et l’inévitable arrive, vlan, patatra, vol plané, la fillette trébuche sur Boudin affalé dans l’entrée. Et c’est un fou rire qui monte, qui vous fait dire " ah comme on est heureux ", un de ces fous rires qu’on voudrait prolonger pour toujours.

Mon avis

Boudin est un gros chat, un peu paresseux, qui passe son temps à dormir, à se poser sur les affaires de sa jeune maîtresse qui n’a pas beaucoup de temps à lui consacrer tant elle a de choses à faire. Jusqu’au jour où, Boudin se trouvait sur son chemin, faisant tomber sa petite maîtresse avec toutes ses affaires qui s’envolent et là, c’est le fou rire garanti !

C’est une petite histoire mignonne qui m’aura bien fait sourire. Il est vrai que lorsqu’on est propriétaire d’un chat (à moins qu’on soit leur propriété ?), on ne peut que s’y retrouver si on a / a eu un chat à la maison. Ils passent la majorité de leur temps à dormir, véridique ! Le mien, jeune chaton de moins de 1 an ne fait que cela de ses journées quand il n’a pas ses quarts d’heure de folie.

Les chats dorment à peu près n’importe où et surtout sur nos affaires, tout en y laissant souvent des poils et quand ils sont blancs sur des vêtements noirs c’est la galère. Ce sont des empêcheurs de tourner en rond car ils ne bougent pas quand il le faudrait et réclament de l’attention quand on n’a pas le temps.


Le texte est assez court par page et tout en rime, ce qui crée un certain rythme lorsqu’on le lit, et on ressent bien l’empressement de la jeune fille, le fait qu’elle court dans tous les sens pour ne pas être en retard, pour préparer correctement ses affaires à toute vitesse. J’ai bien senti à travers l’écriture le côté hyperactif de l’enfant qui contraste fortement avec Boudin qui passe son temps à dormir et à ne pas bouger.

Le texte est suffisamment long pour que l’enfant en maternelle puisse accrocher sans s’ennuyer. Sans compter le fait que je trouve que les illustrations sont assez parlantes d’elles-mêmes pour comprendre ce qui se passe parce que c’est très expressif et explicite.




Les illustrations sont assez sympathiques, plutôt simple mais très coloré. Les traits de la petite fille paraisse plus dur et énergique que ceux du chat qui sont tout en rondeur et moelleux. Cela accentue le contraste entre les deux caractères des personnages. Ce sont des dessins que je connais déjà pour avoir lu Mon chien qui pue et qui donnent un certain charme à l’histoire après c’est comme tout, on aime ou pas, c’est en fonction de nos goûts et sensibilités. Mais je trouve en tout cas pour cet album que cela correspond bien très bien avec l’histoire et donne un ensemble agréable.



En bref, Mon chat Boudin est une histoire drôle qui ne pourra que faire échos avec la vie des heureux propriétaires de chat. Ils pourront aisément s’y retrouver et le changement qui arrive à la moitié de l’histoire est plutôt sympathique. Mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. C’est un bel album qui prête à sourire.

A partir de 4 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]