Le tueur est partout de Maggie Shayne (Les Enquêtes de Brown & De Luca 2)

Quatrième de couverture

Depuis sa greffe de cornée, Rachel de Luca, auteur à succès, voit enfin le monde tel qu’il est : chatoyant, saturé de formes et de couleurs, inondé de lumière... et parfois de ténèbres.
Lorsque l’inspecteur Mason Brown vient l’avertir d’une série de meurtres, elle comprend que les problèmes sont de retour. Toutes les victimes ont un point commun : elles ont reçu un don d’organe d’un serial killer qui s’est suicidé… et à qui elle doit ses nouvelles cornées.
Alors, même si elle s’était promis de garder ses distances avec Mason après la nuit passionnée qu’ils ont passée ensemble deux mois plus tôt, Rachel sait qu’elle ne peut aujourd’hui refuser sa protection. Elle doit le suivre dans le chalet où il veut mettre les personnes menacées à l’abri. Car sa nouvelle vie, si chèrement acquise, ne tient à présent qu’à un fil…

Mon avis

Ayant bien apprécié le premier tome des Enquêtes de Brown et de Luca, j’étais curieuse de découvrir ce 2e tome qui est tout aussi sympathique que le premier.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Tout ce que je peux dire c’est que cette nouvelle enquête est vraiment très prenante et surprenante, je ne m’attendais pas du tout à un tel dénouement.

L’auteure sait gérer son suspense jusqu’au bout et jusqu’aux dernières pages on doute et on se demande bien qui peut-être à l’origine de ces meurtres. Pourquoi s’en prendre à ceux qui ont reçu les organes d’Eric ? Autant de questions sans réponse durant un long moment jusqu’à la révélation finale qui m’a surprise. Un bon point pour l’auteure qui ne cesse de nous mener sur différentes pistes, de nous faire douter jusqu’à ce qu’on comprenne tout ce qui a bien pu se passer. L’action est omniprésente donc on n’a pas le temps de s’ennuyer c’est bien rythmé du côté de l’enquête.

Mais ce n’est pas le seul point de l’histoire car on y trouve aussi une « romance » qui est assez compliquée. Ce qui est intéressant c’est qu’un aspect de l’histoire ne prend pas le pas sur l’autre, c’est un savant mélange de thriller et de romance sans que cette dernière ne soit uniquement au centre, même s’il faut avouer que beaucoup de décisions de Mason vient de ses sentiments pour Rachel.

On avait pu voir dans le premier tome qu’entre Mason et Rachel il se passait quelque chose mais étant donné les circonstances, une relation n’était pas envisageable, sans compter le fait que la jeune femme voulait profiter de sa nouvelle vue pour vivre pleinement sa propre vie. Mais Mason reste dans ses pensées et il est difficile de passer outre lorsqu’ils sont ensemble tant une tension persiste entre eux.

La narration est double, nous avons le point de vue de Rachel à la première personne tandis que nous suivons Mason à la troisième personne mais d’une focalisation interne. De ce fait, nous savons exactement ce qu’ils pensent l’un de l’autre et les sentiments sont là, même s’ils se voilent la face tous les deux. C’est d’autant plus frustrant mais on peut comprendre leur raison à vouloir rester seuls mais ils ne peuvent pas ignorer qu’il existe une connexion forte entre eux.

Mais c’est sans compter l’aide précieuse de Rachel depuis qu’elle s’est fait opérer des yeux ce qui lui procure un certain don. Je trouve que l’auteure joue bien avec cet aspect-là qui donne une petite dimension fantastique à l’histoire sans pour autant basculer totalement dedans. Cela reste avant tout un thriller avec un brin de romance, pas de la littérature de l’imaginaire.

En bref, Le tueur est partout est un deuxième tome vraiment très prenant et intéressant. C’est dans la continuité du premier car on n’en a pas encore tout à fait fini avec Eric qui « revient » sous une autre forme. C’était bien joué de la part de l’auteur. En parallèle de l’enquête et du côté thriller de l’histoire, la romance prend un petit peu plus de place mais sans que ce ne soit trop présent, comme unique sujet donc c’était bien dosé. Un début de série sympathique qu’il me tarde de poursuivre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]