Amour dangereux de Jay Crownover (Bad 2)

Quatrième de couverture

Il est le pire qui pouvait lui arriver... et le meilleur ?

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.

Mon avis

Ayant été plutôt agréablement surprise par le premier tome : Amour interdit, j’étais curieuse de découvrir cette suite qui allait mettre en scène Race, le meilleur ami de Bax et demi-frère de Dovie ainsi que Brysen, la meilleure amie de Dovie, personnages que l’on avait vu rencontrer dans le tome précédent. Un couple assez improbable quand on voit chacun des personnages et pourtant cela fonctionne plutôt bien même si cela ne se fait pas sans heurt.

Amour dangereux est un deuxième tome dans la même lignée que le premier donc si vous avez aimé Amour interdit, je ne vois pas pourquoi vous n’aimerez pas celui-ci. Comme pour le précédent tome nous avons par alternance les points de vue, à la première personne, de Brysen et Race ce qui nous permet d’une part de mieux les connaître et les appréhender en connaissant leurs pensées profondes et d’autre part de savoir ce que chacun vit à un instant T comme ils ne sont pas toujours ensemble. C’est assez courant dans ce genre de livre d’avoir ce système de point de vue et je trouve toujours cela intéressant, ça nous permet de mieux comprendre et apprécier les personnages lorsqu’on peut les atteindre.

Brysen est une étudiante bien en tout point sauf qu’on découvre qu’elle traîne pas mal de casseroles et qu’elle doit gérer un certain nombre de choses : la fac, un boulot, sa petite sœur et surtout une famille qui s’effondre peu à peu. Et lorsque Race commence à faire partie de l’équation rien ne va plus. Evidemment Race en tient une bonne couche lui aussi, on avait pu le voir déjà dans le premier tome avec sa demi-sœur, le rôle de son père, etc. Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler mais voilà, ils n’ont pas une vie simple et lorsqu’on vit à The Point ou du moins très près de cette ville, ça n’arrange pas les choses bien au contraire.

Dans un premier temps nous découvrons la nouvelle vie de Race à la tête de The Point, ses responsabilités, etc. Il a pas mal de choses à gérer mais c’est sans compter sa fascination pour Brysen qui va le pousser à la protéger coûte que coûte, mais quand des problèmes surgissent des deux côtés il ne sait plus où donner de la tête. En effet, Race va devoir s’occuper des problèmes liés à sa nouvelle fonction mais aussi ceux de Brysen qui reçoit de drôle de messages plutôt inquiétants.

L’intrigue en soi est plutôt simple et on peut deviner aisément ce qui se passe mais je trouve que cela fonctionne quand même. C’est une histoire plutôt plaisante dans l’ensemble qui se laisse lire et où l’on a envie de voir comment de tels personnages vont pouvoir rester ensemble étant donné les circonstances. Tout deux viennent de The Hill et pourtant The Point ne semble être jamais très loin et avec les ennuis qui vont avec.

L’action est omniprésente de sorte qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer, même lors des moments de pause on en apprend plus sur les personnages ou l’auteure prend le temps de faire évoluer la relation entre Race et Brysen. Je trouve que c’est plutôt bien rythmé à ce niveau-là et l’auteure a su bien doser les moments d’action pure et dure face au moment plus intime et sensuel entre les personnages.

Evidemment il s’agit avant tout d’une romance donc cela reste au cœur de l’intrigue, les autres choses sont annexes pour compliquer le tout. Etant donné le « job » de Race, Brysen se pose des questions, elle sait qu’elle ne devrait pas l’approcher mais on ne raisonne pas facilement le cœur. Il en va de même pour Race comme on peut le découvrir rapidement, pas de spoiler, c’est une romance on sait comment ça va se terminer. Et le fait d’avoir le point de vue de Race on sait à quoi s’en tenir sur ses sentiments aussi.

Tout un jeu se crée entre les personnages, déjà dans le premier tome on voyait bien que Brysen battait le froid avec lui même si elle n’en pensait pas un mot. Ainsi Race va devoir petit à petit apprivoiser cette jeune femme et tâcher de la faire céder à moins que ce soit le contraire ? Je vous laisse découvrir tout cela mais en tout cas ça reste une romance agréable, plutôt bien faite dans l’ensemble, même si l’auteure peut user de facilité parfois. Si vous avez lu le premier tome, c’est dans le même esprit donc vous savez à quoi vous en tenir.

En bref, Amour dangereux est un deuxième tome plutôt agréable dans l’ensemble. L’intrigue est en soi assez simple mais efficace, on passe tout de même un bon moment en compagnie de Race et Brysen qui ne peuvent pas ignorer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre même si chacun d’eux sait que cette relation est une mauvaise idée vu les circonstances. Les problèmes s’enchaînent mais une solution est toujours envisageable, reste à voir si on en assume les conséquences. Les personnages sont plutôt sympathiques dans l’ensemble donc on suit leurs aventures avec plaisir et on entrevoit déjà ici quel sera le prochain couple, en tout cas ça sera sur le demi-frère de Bax : Titus. Je vous laisse découvrir en lisant ce livre avec qui il sera… Mais ne trichez pas en allant voir l’extrait à la fin ou en allant piocher des infos sur le net !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]