Les Prodiges de Jeremy Scott (Les Prodiges 1)

Quatrième de couverture

Ils sont six
Ils sont handicapés
Personne ne croit en eux
Pourtant leurs pouvoirs sont incroyables
Ils sont les Prodiges
Des superhéros comme vous n’en avez jamais vu !

Mon avis

Les Prodiges de Jeremy Scott est un livre qui m’intriguait bien. Il faut dire que la 4e de couverture est très courte et succincte donc il est difficile de se faire une idée dessus, en dehors du fait que nous allons lire une histoire de super héros avec des adolescents qui sont handicapés. Je n’avais donc pas d’attente particulière sur ce livre qui aurait pu me plaire.

Malheureusement, pour moi, je n’ai pas pu totalement m’embarquer dans cette histoire. Je ne vais pas dire que j’ai détesté car il y a des éléments intéressants mais je ne suis pas non plus emballée plus que ça. Ce n’est pas un livre mauvais en soi, j’ai lu bien pire mais il comporte un certain nombre de défauts qui font que je n’ai pas pu totalement adhérer alors même que le principe de base était plaisant et changeait.

Avant de donner mon avis plus précisément sur le livre et expliquer quels sont notamment les défauts que j’y ai vu, je vais vous faire un résumé plus explicite du livre pour savoir à quoi s’en tenir.

Phillip a 12 ans lorsque son père veut avoir LA conversation avec lui, pensant tout de suite à tout ce qui est lié à la sexualité, etc. il était loin de s’imaginer découvrir la vérité sur lui et sa famille : ce sont des superhéros avec des pouvoirs bien particulier. Phillip va découvrir qu’il possède un pouvoir et doit faire son entrée dans une nouvelle école spécialisée pour devenir un superhéros comme ses parents. Mais du fait de son handicap, il est aveugle, il va devoir faire partie d’une section spéciale, une classe pour les handicapés. Un jour, l’école décide de lancer une sorte de tournoi lors de simulation d’attaques en ville pour parfaire leur pouvoir et leur capacité à être des superhéros, certain membre de cette classe spéciale, dont Phillip vont devenir « Les Prodiges ». Evidemment, tout ne va pas se dérouler comme prévu lors de cette simulation et Phillip et ses amis sont loin de se douter jusqu’où tout cela va les mener.

Voici donc un résumé que l’on peut faire de l’histoire pour avoir une meilleure idée du contenu. Le premier défaut du livre est que l’événement lié à la SuperSim arrive très tardivement, je crois qu’il faut presque attendre la moitié du livre pour en arriver là et savoir plus précisément où l’auteur nous embarque. Je vous avoue que je commençais à trouver le temps long…

D’ailleurs, je vous avoue que pour l’histoire du tournoi (la SuperSim), je n’ai pas pu m’empêcher de penser au tournoi des trois sorciers dans Harry Potter et la coupe de feu, j’avais donc un sentiment de déjà vu même si dans le fond c’est assez différent et n’a pas le même but, il n’empêche que cela va avoir des conséquences par la suite.

La première partie du livre n’est, en soi, pas inintéressante mais il est vrai que l’on peut s’attendre à de l’action pure et dure alors qu’on a essentiellement de la description et des explications sur l’univers. Alors certes c’est important pour poser les bases de l’univers, la présentation des personnages mais cela manque cruellement de dynamisme. Je suis plutôt bon public et je rentre assez facilement dans les histoires et peux enchaîner les livres facilement. Pourtant il m’a fallu 5 jours pour lire ce livre de 400 pages alors qu’en temps « normal » je l’aurai fait en 2/3 jours, grand maximum.

L’écriture de l’auteur n’est pas extraordinaire, ce n’est pas mauvais non plus, ça se laisse lire, mais le fait qu’il y ait autant de narration « plombe » quelque peu le livre. Je trouve ça assez lourd et long et parfois ça aurait mérité peut être un peu plus de dialogues pour dynamiser le tout. Alors déjà que niveau action ce n’est pas ça, si en plus la narration donne la sensation de traîner en longueur c’est pire. Il ne faut pas oublier que ce livre est destiné à 10-13 ans à peu près et je me dis qu’un enfant de cet âge là aurait certainement abandonné depuis longtemps parce qu’il ne se passe pas grand-chose et le style n’est pas si accessible que cela. Je n’ai plus 10 ans depuis longtemps donc j’ai pu le lire sans trop de problème mais c’était déjà long pour moi…

Heureusement vers la moitié on rentre enfin pour moi dans le vif du sujet et du coup ça reprend de l’intérêt, on voit davantage de la stratégie, des problèmes avec l’arrivée d’un certain personnage, et surtout les super pouvoirs en action, etc. Donc la deuxième moitié du livre pour cela était plus intéressante mais j’ai pu voir aussi des problèmes de rythme car si la première partie était assez longue et lente, la deuxième, notamment sur la fin s’emballe peut-être un peu trop. J’ai eu la sensation que tout se réglait trop vite et trop facilement c’est dommage. Ce n’est pas parce que c’est de la jeunesse qu’il faut pour autant user de facilité quand ça arrange. Cela dit, j’ai eu tout de même de bonnes surprises, je ne m’attendais pas à certain rebondissements et révélations que l’on pouvait avoir sur la fin.

En revanche, un aspect que j’ai beaucoup aimé c’est sur le sujet premier du livre à savoir le handicap. Je ne crois pas avoir lu beaucoup de livres qui traitaient de héros / personnages handicapés et la manière dont ils sont présentés ici est plutôt plaisante. Dans le quotidien, il est vrai qu’avoir un handicap, quel qu’il soit peut être rapidement compliqué si la société ne s’y adapte pas. A travers cette histoire, on voit qu’il peut exister des solutions et compenser d’une autre manière ce qui nous manque. Ainsi, le handicap devient une vraie force lorsque nos Prodiges se mettent à travailler tous ensemble. Le message de ce livre est pour cela fort et c’est intelligent, on ne voit pas le handicap comme un problème.

Phillip, le narrateur de cette histoire a 12 ans et est aveugle. Du fait de sa cécité, il ne peut pas faire un certain nombre de choses et vu la nature de son pouvoir – je vous laisse la surprise de le découvrir – il est vrai que ça peut devenir gênant. Mais ce n’est pas pour cela qu’il lui est impossible de s’en servir, pas sans astuces. C’est un jeune garçon assez attachant qui veut bien faire les choses mais tout ne fonctionne pas toujours comme il le souhaite. Il est tout de même bien entouré avec une bande d’amis qui vont lui apporter beaucoup.

En bref, Les Prodiges ne m’a pas totalement convaincu car si l’idée de base était bonne avec ses superhéros handicapés et le fait que l’on puisse surmonter tous les obstacles si on réunit ses forces et atouts, le traitement m’a moyennement plu. Le rythme est assez désordonné, le début semble trop long et lourd quand le dernier tiers tout s’emballe très vite et en peu de temps. Un déséquilibre dans l’action qui rebutera plus d’une personne je pense et risque d’en frustrer plus d’un par rapport à cette fin. A voir s’il y aura une suite aussi pour voir ce que cela donne, mais je ne sais pas certaine de poursuivre pour ma part.

Commentaires

  1. J'avoue être intriguée mais un peu refroidie par ton avis que je comprends tout a fait :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. après ce n'est que mon avis, d'autres gens l'ont apprécié mais j'avoue que j'ai un peu galéré à le lire, c'était long, même si en soi pas inintéressant mais pas haletant quoi. et il y a des longueurs, des facilités, et rapidité sur la fin. Du coup c'est pas un livre que je conseillerai quoi

      Supprimer
  2. Il me tentait beaucoup, notamment pour ne pas avoir droit encore une fois à des héros super clichés. Le thème du handicap n'est pas souvent abordé dans ce genre de littérature, donc ça m'intrigue quand même. Mais ton avis étant assez mitigée, je pense qu'il ne sera pas dans mes priorités pour le moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pour cela que je voulais le lire, des héros "atypiques" car handicapé et c'était plutôt bien joués mais niveau action / aventure ça pêche pour moi :/ et l'écriture n'est pas non plus idéale

      Supprimer
  3. Il ne me tente pas du tout, et encore moins après avoir lu ton avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, c'était pas terrible alors que dans le fond ça aurait pu être bien :/

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)