Quand j’habitais chez ma mère de Christian Jolibois et Hervé Le Goff

Quatrième de couverture

Le bébé est le roi dans le ventre de sa mère !
Il nage dans le liquide amniotique comme à la piscine, il parle, joue des tours à ses parents…
Pour expliquer au petit enfant la vie du bébé pendant les neuf mois de la grossesse se succèdent de nombreux personnages : garçon, fille, jumeaux, mais aussi des animaux aussi adorables que rigolos, du petit lapin au gorille !

Mon avis

Quand j’habitais chez ma mère est un album mignon sur la grossesse qui nous permet de voir ce qui se passe à l’intérieur. En effet, nous sommes du point de vue du bébé qui est roi dans le ventre de sa mère.

A chaque page l’enfant dans le ventre de sa mère nous montre ce qu’il fait et ce qu’il lui arrive. Les enfants que nous découvrons diffèrent au fur et à mesure, aussi bien dans le sexe que dans la nature, on a des humains mais aussi des animaux.

Le texte est assez court mais suffisant pour comprendre ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux d’autant que les illustrations sont assez explicites. L’album est dans un grand format si bien que l’intérieur du ventre de la mère se déploie sur les doubles pages pour bien visualiser les actions des bébés.

J’ai bien aimé le fait que l’on n’ait pas uniquement des enfants humains mais aussi des animaux pour voir que c’est « la même chose » et qu’il y a des choses assez similaires entre humain et animal. Même si évidemment en fonction de l’un ou de l’autre, on n’y voit pas la même chose, ni la même quantité !

Les illustrations sont assez jolies, tout en rondeur et douceur avec beaucoup de couleurs vives qui attirent notre attention.

En bref, Quand j’habitais chez ma mère est un album intéressant autour de la grossesse qui permet de voir de l’intérieur ce qui se passe et ainsi expliquer le « chemin » parcouru par l’enfant avant de naître.

A partir de 3 ans.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot