Ombres mouvantes de Patricia Briggs (Mercy Thompson)


Quatrième de couverture

« Cher lecteur, tu tiens entre tes mains un recueil de nouvelles se déroulant dans l’univers de Mercy Thompson. Ce format m’a permis d’explorer le monde de Mercy sous différentes perspectives, de raconter des histoires qui n’avaient pas leur place dans les romans, et de m’aventurer sur de nouveaux terrains. J’espère que tu apprécieras ce voyage autant que moi. »
Patricia Briggs

Ce recueil contient 9 nouvelles ainsi que des scènes coupées des romans Mercy Thompson.

Mon avis

Ombres mouvantes est un recueil de nouvelles qui se déroule dans le monde de Mercy Thompson. Avant de donner mon avis sur ce recueil, je vous conseille vivement de le lire après avoir lu La faille de la nuit (le tome 8) sans quoi vous risquerez d’être spoilé sur les deux dernières nouvelles / extraits. Et ce serait frustrant pour vous de ne pas les lire avant d’en arriver là ou d’être spoiler sur certains événements. D’autant que les dernières concernent notamment Mercy et Adam… Vous voilà donc prévenu, à vos risques et périls !

Je dois dire que j’avais hâte de le lire et retrouver l’univers de Mercy, qui me manque un peu en ce moment… ainsi que les personnages qui le composent. Si j’ai bien aimé dans l’ensemble ce recueil, après tout ça reste du Patricia Briggs, je dois dire que toutes les nouvelles ne se valent pas. Ou plutôt que mon intérêt a été différent en fonction des personnages en présence.

Je m’explique : pour une majorité de nouvelles, nous connaissons déjà les personnages : Bran, Samuel, Ariana, Asil, Warren et Kyle, Ben, Mercy et Adam, inutile de vous dire que dans ces nouvelles là, j’ai tout simplement adoré. Les histoires sont super intéressantes et nous permet de voir nos personnages favoris sous un angle un peu différent et de les aimer que davantage, petite pensée pour Asil notamment.

Mais de nouveaux personnages font leur apparition sans qu’on n’en ait jamais entendu parler. Les nouvelles sur ces nouveaux personnages ne sont pas désagréables, loin de là, c’était intéressant à suivre et je ne me suis pas ennuyée. Mais je dois avouer que j’étais bien plus passionnée lorsque je lisais une nouvelle sur un des personnages mentionnés un peu plus haut. Qui ne serait pas intéressé par la première nouvelle qui met en scène Bran, Samuel ainsi que la mère de Bran ? Cette sorcière dont on ignore tellement de choses ?

Ces nouvelles sur les autres personnages permettent de voir comment la nature surnaturelles, quelle qu’elle soit, est vue par des humains, leur entourage. Il est vrai que lorsqu’on côtoie Mercy, tout cela semble normal ce qui est loin d’être le cas pour une majorité de la population.

Mon intérêt a donc été différent en fonction des personnages en présence mais ce n’est pas pour cela que les nouvelles sont mauvaises. Cela reste intéressant et j’ai pris beaucoup de plaisirs à découvrir ce recueil qui nous plonge un peu plus dans l’univers de Mercy Thompson, même si on la voit assez peu ici. Mais cela finit en apothéose par une histoire où elle est la narratrice et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’arrête pas d’attirer les ennuis… Mais Mercy ne serait pas Mercy si elle n’était pas mêlée à des affaires plus ou moins dangereuses qui la mettraient dans une situation difficile.

En bref, Ombres mouvantes est un recueil de nouvelles intéressant qui nous permet de nous replonger dans l’univers de Mercy Thompson, même si elle n’y est pas l’héroïne à chaque fois. Cela nous permet de mieux découvrir l’histoire de certains personnages, de les en apprécier davantage ou de découvrir d’autres vies en rapport avec l’une des natures de l’univers : vampires, loups-garous, faes. De quoi faire patienter les fans avant un prochain tome sur Mercy Thompson ou encore sur Alpha et Omega.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)