La Horde de Chris D’Lacey (Chroniques des Dragons de Ter – Livre I)

Quatrième de couverture

« Les ordres étaient clairs : interdiction de défier les écailleux, même de loin. Il suffisait de les observer avec un peu trop d’insistance pour qu’ils se mettent à cracher du feu. Nul n’avait le droit de s’approcher de leur territoire. »
Ren connaît la loi. Il connaît aussi la haine de sa tribu envers la Horde des dragons. Mais le goût de l’aventure palpite dans ses veines, et il est trop fasciné par ces majestueuses créatures pour obéir.
Quelle sensation éprouve-t-on lorsqu’on passe la main sur un dos couvert d’écailles ? Ou lorsqu’on chevauche une bête ailée ? Abandonnant toute prudence, Ren part chercher des réponses…

Mon avis

La Horde est le premier tome des Chroniques des Dragons de Ter qui je dois dire a bien attisé ma curiosité. Même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai trouvé l’univers et l’intrigue suffisamment intéressants pour m’avoir donné envie de poursuivre la série parce que ça promet de bonnes choses pour la suite. J’ai vraiment passé un bon moment en compagnie de Gabrial et Ren.

Ce premier tome raconte l’histoire de Gabrial, un jeune dragon qui est prêt à assurer sa place au sein de la Horde, sa « meute » en se battant avec un dragon plus fort pour prouver sa vaillance pour devenir le compagnon de la reine et de devenir le père de ses petits. Mais durant son combat un incident survient et la reine, ainsi que ses petits sont en danger. Seule la petite dragonne a survécu et le petit mâle est porté disparu. Mais c’était sans compter la présence d’un humain, Ren qui a assisté à toute la scène…

Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler mais c’est ainsi que commence l’histoire. C’est un premier tome bien sympathique qui nous plonge dans un univers entremêlant dragons et humains, deux mondes en conflit qui ignorent tout l’un de l'autre. Mais Ren, un humain qui a toujours appris à chasser les écailleux est fasciné par ces derniers et il n’imaginait pas ce jour là, en allant à leur rencontre que son avenir risquait d’être bouleversé.

L’univers est bien défini dans ce premier tome, nous faisons essentiellement la connaissance des dragons, plus que des humains comme le laisse entendre la 4e de couverture qui met davantage en avant Ren. On voit qu’il existe toute une hiérarchie particulière en leur sein, qu’il y a des règles qu’il faut à tout prix respecter. Règles qui existent aussi bien chez les écailleux que chez les humains vis-à-vis des premiers car ils sont dangereux et il ne faut en aucun cas les approcher. Mais évidemment Ren ne va pas respecter les règles et vivre malgré lui une aventure qu’il n’oubliera pas de si tôt. Par ailleurs, cette horde de dragons n’est pas là sans raison, même si évidemment les humains l’ignorent.

Quant à l’intrigue, elle est bonne et bien menée avec son lot d’actions et de problèmes pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. Une bonne partie de l’histoire consiste à savoir ce qui a déclenché l’éboulement de pierre qui a tué la Reine des dragons ainsi que la disparition de son petit mâle. Le suspense à ce propos est maintenu durant un long moment, l’auteur nous menant en bateau tout du long, les coupables étant assez nombreux à mesure que de nouvelles informations sont à prendre en compte. Les suspects se multiplient et il est difficile de savoir qui est responsable de tout cela. Autant d’éléments à suivre, de mystères qui se créent autour de tout cela et d’autres choses encore que je n’évoquerai pas pour éviter tout spoiler.

La narration est à la troisième personne, si bien que nous suivons différents groupes de personnages, dans une première partie nous découvrons Gabriel et la Horde, les écailleux puis dans une deuxième partie celui des hommes avec notamment Ren. Les autres parties du livre mélangeant ces deux univers. En nous focalisant sur un groupe puis l’autre, cela nous permet de voir le fonctionnement de chacun et nous pouvons constater que chez les dragons, les écailleux dans le livre, il existe toute une hiérarchie bien précise, comme dans une meute de loups avec des fonctions bien précises. Quant aux hommes, nous voyons bien leur animosité et crainte envers les écailleux qui détruisent tout sur leur passage. Mais Ren, un jeune adolescent intrépide ne respecte pas les règles et va découvrir tout un monde lors de son exploration.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre facilement dans l’histoire, au point que j’ai dû lire ce livre le temps d’un aller retour pour aller au boulot tant c’est simple. Mais le fait que ce soit intéressant et prenant y est aussi beaucoup pour quelque chose.  J’avais envie de savoir à chaque instant ce qui allait arriver à nos deux héros qui vont en voir de toutes les couleurs.

Deux êtres différents et qui pourtant pourraient se ressembler plus qu’on ne le croit. En tout cas, dans les deux cas, ils ont beaucoup de force et de courage, deux personnages bien sympathiques et attachants. Gabrial est vaillant et prêt à tout pour prouver son innocence et retrouver le petit mâle disparu. Quant à Ren, il va lui aussi prendre des risques et tâcher de faire ce qui est juste envers un « peuple » qu’il est censé détester et tuer.

En bref, La Horde est un bon premier tome qui met bien en place l’univers et les personnages. J’ai beaucoup aimé cet univers mélangeant dragon et humain où chacun peut y trouver sa place même si ce n’est pas évident vu le contexte. Les personnages sont attachants et sympathiques et leur aventure est loin d’être terminé à tous les deux. Je suis désormais curieuse de voir ce que la suite va donner car cela promet de grandes choses.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]