Petit Minus contre les géants de Blandine Aubin et Laure du Faÿ

Quatrième de couverture

Les grands costauds tentent parfois d'impressionner les plus petits. Mais, dans une bataille, il n'y a pas que les muscles qui comptent. On peut aussi faire marcher sa cervelle, avoir des idées et trouver de bonnes ruses. Et, ça, Petit Minus l'a bien compris...

Mon avis

Petit Minus contre les géants est un petit roman bien sympathique. Dans cette même collection j’avais lu notamment La princesse qui dit non qui est juste excellent au demeurant mais je dois dire que Petit Minus contre les géants n’est pas en reste. J’ai bien aimé cette histoire qui nous offre une belle morale et qui nous fait passer un bon moment de lecture.

Petit Minus contre les géants n’est pas sans rappeler l’histoire de Blanche-Neige avec le fait que le géant questionne un miroir pour savoir qui est le plus grand et le plus courageux / malin de tous. Evidemment le roi des géants est le plus grand mais quelqu’un d’autre est bien plus courageux et malin que lui. Le géant n’en croyant pas un mot s’en moque. Plus tard dans la journée, le géant fait la rencontre de son nouveau voisin : Petit Minus qui, comme son nom l’indique, est tout petit. Le géant le chasse, le dédaignant. Le lendemain lorsque le géant lui demande qui est le plus grand et le plus courageux, le miroir répond que le géant est le plus grand mais qu’il en est un plus courageux que lui : Petit Minus. Le géant va donc vouloir se débarrasser de ce petit voisin gênant mais les choses risquent de se retourner contre lui…

C’est une histoire intéressante car elle montre que même si on est petit, même si on est différent ce n’est pas pour cela que l’on n’est capable de rien. Bien au contraire. L’histoire n’est pas sans rappeler Blanche-Neige pour les éléments avec le miroir et le fait de vouloir se débarrasser de l’intrus mais également au Petit Poucet qui brillait par son intelligence et sa ruse. Petit Minus va prouver à ces géants ce dont il est capable et la fin, où l’on découvre ce qu’il a bien pu faire pour battre tout le monde, prête à sourire. On ne s’attend pas du tout à cela. Mais c’est également l’histoire de David contre Goliath, on retrouve la même idée du géant face au petit, la force contre l’intelligence et la ruse, etc. Des oppositions qui montrent que chacun a ses atouts et qu’il ne faut pas les dédaigner pour cela.

En bref, Petit Minus contre les géants est une histoire mignonne qui nous propose une morale intéressante car elle prouve que chacun à sa place et est capable de grande chose. La grandeur et la force ne sont pas les seuls atouts dans la vie, il en existe plein d’autres. Une histoire amusante qui nous fait passer un bon moment.

A partir de 6 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)