L'Arbre Merveilleux d'Anne Herbauts

Quatrième de couverture

Qu’il est merveilleux, cet arbre dont chaque fruit est une histoire !
Garagargouille dérobe à la Sorcière une petite bobine de fil qu’il lance par-dessus la forêt.
C’est un fil magique, un fil d’histoire. Ils le suivent.

Mon avis

L’Arbre Merveilleux est un classique dans l’œuvre d’Anne Herbauts, ne connaissant l’auteure que depuis peu je ne l’avais jamais lu, donc avec cette réédition c’est le moment de parfaire ma culture et de voir ce que cet album a à nous offrir.

Je dois dire que c’est un album très beau, une histoire assez hors du commun. Monsieur Comme-Toujours a ses habitudes et n’est pas prêt à en changer jusqu’au jour où Garagargouille, un petit démon l’incite à voir le monde. Par la suite, il dérobe à une sorcière une bobine de fil obligeant Monsieur Comme-Toujours à se cacher dans un arbre, l’Arbre Merveilleux, pour lui échapper. Mais cet arbre cache bien des secrets et nos deux compères vont aller les découvrir un à un.

Nous avons ici une merveilleuse mise en abyme, une histoire dans l’histoire car si nous suivons celle de Monsieur Comme-toujours et Garagargouille avec leur fil qui se déploie au fil des pages, nous suivons également celle de l’Arbre Merveilleux qui en cache un certain nombre. Ainsi nous allons de rencontre en rencontre avec différents types de personnages, plein d’histoire à raconter en plus de celle de ce Monsieur Comme-toujours et du démon qui doivent échapper à la sorcière.


C’est ingénieux la corrélation entre le fil magique dérobé qui se déroule et qui nous incite à tourner les pages et l’aventure de Monsieur Comme-Toujours que nous sommes en train de lire. C’est un fil conducteur dans tous les sens du terme qui nous permet de passer d’une page à une autre pour voir jusqu’où ce fil va nous mener jusqu’à la fin de la bobine et qu’il n’y ait plus rien à dérouler. Et évidemment, cela signe la fin de l’album, la fin de l’histoire de Monsieur Comme-Toujours.

Quant aux illustrations, parfois elles se déploient sur une double page parfois sur une seule ce qui crée un certaine rythme dans l’action qui est en train de se dérouler sous nos yeux. en ce qui concerne le graphisme, on y adhère ou pas, je vous en laisse seuls juges.


Texte et images se complètent bien car je pense qu’il peut être difficile de comprendre tout à fait ce qui se déroule sous nos yeux même si les illustrations sont parlantes la plupart du temps. Mais le texte ajoute vraiment quelque chose de plus pour la compréhension et participe à l’univers de l’auteure qui est très poétique.

En bref, L’Arbre Merveilleux est un album beau et touchant mêlant une histoire dans l’histoire grâce à un fil magique qui devient le fil conducteur. Une histoire dans une histoire qui s’entremêle avec brio et que l’on suit avec grand plaisir. C’est une drôle d’aventure à laquelle nous assistons et j’ai pris beaucoup de plaisir à la découvrir.

En Partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot