Phantom bullet de Reki Kawahara (Sword Art Online 3)

Quatrième de couverture

« Bande de fous… Rappelez-vous ce nom et craignez-le… Le nom de mon arme et le mien… Death Gun ! »
Un an après son retour dans la réalité, Kazuto Kirigaya, connu sous le pseudonyme de « Kirito, l’épéiste noir », se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online, pour enquêter sur la mort réelle de joueurs tués virtuellement à l’intérieur du jeu.
Il y rencontre Shinon, une mystérieuse jeune fille déterminée à remporter le fameux tournoi Bullet of Bullets, battle royale qui déterminera le meilleur joueur de GGO.
S’amorce alors pour Kirito, équipé d’un sabre laser, et Shinon la snipeuse, une chasse à l’homme mortelle dans ce monde où les révolvers ont remplacé les épées.

Mon avis

J’avais beaucoup aimé les deux premiers volumes de Sword Art Online mais il faut dire que l’histoire commencée dans le premier volume était terminée donc j’étais assez curieuse de voir comment l’auteur allait faire pour renouveler l’intrigue. Je dois dire que ce 3e tome est tout aussi sympathique et prenant que les premiers, je ne regrette vraiment pas de m’être lancée dedans !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez tôt pour s’en rendre compte. Comme pour les deux premiers volumes, l’action est là dès les premières pages si bien que l’on est transporté dans l’univers en un rien de temps. Kirito reprend du service, même si cela ne plaît pas forcément à sa petite amie Asuna pour une nouvelle mission qui risque de mal se terminer…

L’univers est toujours aussi sympathique, nous changeons de jeu et donc de code où les épées et autres armes plutôt médiévales sont remplacées par des armes à feu très moderne. Une nouvelle menace pèse sur les joueurs et Kirito est décidé à savoir ce qui se trame exactement dans GGO.

L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action et de problèmes. C’est vraiment prenant et haletant. J’avais hâte d’en savoir plus parce que je me doutais que cela cachait beaucoup de choses sans parvenir à savoir comment cela pouvait être possible. Tuer à travers un jeu vidéo ? Réalité ou imposture ? Telle est la mission de Kirito et lui aussi est loin de se douter dans quelle galère il vient de s’engager mais Kirito n’a pas dit son dernier mot et est prêt à tout pour découvrir la vérité. Le suspense est gardé pendant une bonne partie du livre et je vous avoue que j’ai mis le temps avant de comprendre qui pouvait bien se cacher derrière Death Gun. Le découvrirez-vous avant la fin ou laisserez-vous surprendre ?

La narration est faite en deux temps, nous sommes d’un côté pleinement plongés dans l’univers du jeu pour ensuite revenir dans le monde réel si bien que nous pouvons voir l’évolution et le changement de caractère des personnages en fonction du lieu où il se trouve. C’est d’autant vrai pour la joueuse Shinon qui est bien décidée à remporter le tournoi Bullet of Bullets de GGO pour prouver qu’elle est la meilleure. Evidemment, à mesure de notre lecture, on voit que cette jeune fille à nombre de choses à cacher et à surmonter. C’est une héroïne attachante et sympathique qui a beaucoup de courage et de détermination.

En bref, Phantom Bullet est un 3e tome tout aussi prenant que les deux premiers. J’aime beaucoup l’univers créé par l’auteur. On pourrait penser qu’une nouvelle immersion dans un nouveau jeu vidéo soit redondante par rapport aux deux premiers volumes mais il n’en est rien. de nouveaux personnages sont introduits de sorte à renouveler l’intrigue même si on n’abandonne pas les autres. Je suis très curieuse de lire le prochain tome et voir ce que l’auteur nous réserve.

En partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)