Gris présages d'Anne Bishop (Meg Corbyn 3)

Quatrième de couverture

Depuis que les Autres ont libéré les cassandra sangue de l’esclavage, les fragiles prophétesses du sang courent un grave danger. Simon Wolfgard, chef des terra indigene de l’Enclos de Lakeside, n’a d’autre choix que de faire appel à Meg Corbyn. En effet, les entailles de la jeune femme révèlent d’étranges visions qui sont pour Simon le seul espoir de mettre un terme au conflit. Son sacrifice est nécessaire, car l’ombre de la guerre s’étend de l’autre côté de l’Atlantik, et les conspirations d’un groupuscule extrémiste menacent de la propager à Thaisia...

Mon avis

Ayant lu récemment le tome 2 que j’ai beaucoup apprécié, je n’ai pas voulu enchaîner directement avec ce 3e volume. Bien que j’adore la série, j’évite de rester trop longtemps dans un même univers parce que ça peut devenir lourd au bout d’un moment et le risque est que je pourrai mélanger les intrigues sur le long terme si je venais à tout lire d’un coup. Sans compter le fait que je n’aurai pas le plaisir de m’y replonger après coup, vu que pour le moment le tome 4 n’est pas encore sorti en français.

Donc après quelques lectures plus ou moins intéressantes, je me suis replongée avec plaisir dans l’univers de Meg Corbyn, avec la joie de retrouver tout ce petit monde même si ça m’avait moins manqué que le tome précédent comme le délai de lecture entre les deux tomes étaient plus court.

Si vous ne connaissez pas cette série, je vous invite vivement à la découvrir car elle change vraiment de la « bit-lit » habituelle. Anne Bishop nous propose un monde unique en son genre, avec une intrigue certes assez lente mais qui n’en reste pas moins intéressante et prenante.

J’aime beaucoup cet univers si particulier avec les Autres qui tâchent de mieux comprendre les humains, de leur « ressembler » un petit peu pour savoir comment se comporter lorsqu’ils sont en face d’eux. Car il est vrai qu’au sein de la meute des loups et des autres créatures, ils savent se comporter sauf que les codes sociaux n’ont vraiment rien à voir et quand ils sont en présence d’humains, ils sont totalement perdus. Leur apprentissage se poursuit et là nous allons faire un peu plus connaissance des cassandra sangue, de ce qui est nécessaire pour elle. Il faut dire que depuis que les Autres ont libéré les cassandra sangue il faut pouvoir les gérer et quand on n’a pas le mode d’emploi, cela peut devenir très rapidement compliqué et dangereux.

Comme pour les précédents volumes, j’ai été happée par l’histoire en un rien de temps. On découvre ici de nouveaux problèmes, une nouvelle prophétie de la part de Meg Corbyn qui nous met en garde contre un danger imminent mais il n’est pas toujours évident de prévenir contre le danger quand on ne sait pas vraiment quand et où il va frapper. Mais les Autres se préparent et guettent le moindre signe. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les problèmes ne font que commencer… Je n’imaginais pas tout cela en commençant ce livre et j’ai donc vraiment été surprise par les événements.

L’intrigue est vraiment bonne et bien menée, le mystère reste entier. Même si nous savons certaines choses, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre car une mauvaise interprétation d’une prophétie et tout change. Le fait que cette série soit écrire à la 3e personne nous permet de voir différents groupes de personnages et ainsi suivre plusieurs histoires en parallèle qui semblent toujours n’avoir aucun lien jusqu’à ce qu’un élément déclenche tout et nous permet de comprendre où l’auteure voulait en venir. Cette narration a l’avantage aussi de cerner les pensées de chacun, d’avoir leur point de vue.

Ainsi la relation entre Meg et Simon s’approfondit et change. Le fait de savoir ce que chacun pense est important car si l’on était seulement du point de vue de Meg, comme dans les ¾ des romans de bit-lit qui sont écrites à la première personne, on ne comprendrait pas, comme elle, un certain nombre de choses. Du fait de leur nature, de leur passé et vécu et éducation, ce sont deux univers qui entrent en confrontation, un choc des cultures qu’il faut appréhender et c’est en cela que ce livre est intéressant aussi. J’aime beaucoup ces deux personnages et je vous avoue, j’aimerai bien que la relation évolue encore un peu plus mais bon ce n’est pas encore pour tout de suite… Affaire à suivre !

En bref, ce 3e tome de Meg Corbyn est dans la lignée des précédents. Je suis totalement conquise par cet univers si atypique et qui se dévoile un peu plus à chaque tome et nous fait prendre conscience de la complexité d’une cohabitation entre les Autres et les humains. Une série originale et totalement addictive qu’il faut découvrir de toute urgence !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé