Vertige de Sophie Jomain (Les Etoiles de Noss Head 1)

Quatrième de couverture

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme... l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

Mon avis

Les Etoiles de Noss Head, c’est tout une histoire… Cela fait 6 ans que je connais ce livre, dans sa toute première version chez Elzévir. On me l’avait fortement conseillé mais je n’avais pas pu me le prendre à l’époque et puis le livre a changé d’éditeur et a été publié chez Rebelle, version que je possède dédicacée mais à ce jour je n’avais toujours pas eu le temps de le lire. Ma PAL est tellement longue… Et puis la version poche arrive mais j’hésite, après tout j’ai déjà la version grand format… Et enfin arrive la version illustrée. Dans un premier temps je me suis dit, non ce n’est pas la peine d’avoir ce livre dans plusieurs formats mais je me suis quand même laissée tentée et c’était LE moment de découvrir cette histoire.

Et le verdict est tombé… parfois je me demande pourquoi je fais autant durer certaine lecture parce que je me dis que j’aurai dû sortir ce livre bien plus tôt ! Lu en une journée tant j’étais prise par l’histoire que je n’ai pas pu m’empêcher de le dévorer. J’ai vraiment adoré cette histoire, même si je n’en doutais pas à la base. Toutefois, je ne regrette pas d’avoir attendu 6 ans pour le lire, surtout dans cette version illustrée qui est juste magnifique et apporte un vrai plus à l’histoire.

J’aurai mis le temps de découvrir cette saga mais il est certain que je ne ferai pas patienter les suites aussi longtemps, raison pour laquelle je me suis procurée en version poche les autres tomes. Me voici donc avec 3 versions du premier tome de cette série, celle en présentation ci-dessus en illustrée, la première version que j’ai acheté chez Rebelle (mais qui n’est pas la toute première version du livre) et le poche que je me suis racheté pour que la série soit cohérente vu que je la continuerai en poche (plus jolie couverture et moins de place en bibliothèque).


Trêve de bavardage, parlons maintenant de l’histoire car c’est bien beau de dire que j’ai adoré mais il faut expliquer pourquoi ! Dès les premières pages, j’ai plongé en un rien de temps dans cette histoire et ce, grâce à l’écriture de Sophie Jomain qui est juste superbe. Le ton est assez léger avec un peu de sarcasme parfois de la part de notre héroïne : Hannah qui nous raconte son histoire. De quoi nous mettre dans une certaine ambiance et atmosphère qui m’a accroché dès le départ.

On fait ainsi la rencontre d’Hannah, bientôt 18 ans qui va passer son été en Ecosse dans la petite ville de Wick pour aller voir sa grand-mère, un rituel qui n’emballe pas des masses la jeune femme, c’est le moins que l’on puisse dire. Des vacances qui s’annoncent ennuyeuses même si une fois sur place, les choses risquent bien de changer notamment lorsqu’elle fait la rencontre de Leith qui risque de bouleverser à jamais sa vie tranquille.

J’ai beaucoup aimé l’univers créé par Sophie Jomain. Je savais de quelle créature il s’agissait avant de le commencer, depuis le temps tout de même… mais je n’imaginais pas une telle mythologie. J’ai donc été agréablement surprise par la richesse de cet univers qui j’en suis sûre n’a pas fini de me surprendre. Au fur et à mesure de l’histoire nous apprenons de nouvelles informations à ce sujet et cela se fait en douceur jusqu’au moment où l’univers tranquille de Hannah bascule totalement.

L’intrigue est bonne et bien menée. Certaines choses étaient parfois un peu prévisibles, j’avais deviné certaines choses mais dans l’ensemble j’ai eu plutôt de bonnes surprises donc ça ne m’a pas gâché ma lecture, loin de là. L’action arrive petit à petit, au début c’est plutôt calme et lent. On nous présente les différents personnages, les liens qui les unissent parfois et puis à mesure l’atmosphère change et l’on voit les premiers problèmes arriver jusqu’à ce que LA révélation de l’histoire se fasse. A partir de ce moment-là, ça s’emballe quelque peu et l’on finit par comprendre un certain nombre de choses. C’est très bien rythmé de sorte que l’on est captivé du début à la fin, si je l’ai lu d’une traite dans la journée ce n’est pas pour rien.

J’avais envie de savoir ce qui allait se passer, c’est totalement addictif et les pages se tournent toutes seules sans qu’on ne s’en rende compte. Honnêtement, je ne pensais pas le finir dans la journée mais là ce n’était pas possible de le faire durer plus longtemps que nécessaire et quand j’ai vu ce qu’il me restait en soirée, il était impossible de m’arrêter en si bon chemin.

En ce qui concerne la romance, bon, on part sur un coup de foudre mais je trouve que c’est plutôt bien fait et crédible, ce qui n’est pas toujours le cas et à tendance à me faire lever les yeux au ciel. Bon, j’avoue, sur le moment ça m’a fait un petit peu cet effet mais ça ne m’a pas vraiment dérangé donc c’est un léger détail. En dehors de ça, la romance est plutôt mignonne et je l’ai suivie avec grand plaisir. En même temps quand on voit Leith, difficile de rester indifférente, il faut l’avouer…

Quant aux personnages, là je dois dire que l’auteure a fait fort. J’ai beaucoup aimé Hannah qui est une jeune femme forte, qui n’a pas la langue dans sa poche. Elle a toute notre sympathie et il est vrai qu’on peut facilement s’identifier à elle. Leith… que dire ? C’est LE gars de l’histoire, certes, il n’est pas parfait (et bon, il faut l’avouer, la perfection au bout d’un moment ça agace) mais il n’en reste pas moins attachant malgré son caractère un peu sombre parfois. Cela fait son charme donc on ne va pas lui retirer mais entre le caractère d’Hannah et le sien, ça risque d’être explosif par moment ! Enfin, sur les personnages secondaires, ils sont plutôt intéressants aussi, j’ai hâte d’en savoir plus sur eux parce que pour le moment on les voit un petit peu mais je pense qu’ils prendront plus d’importance dans la suite. Affaire à suivre donc !

Il s’agit donc d’une version illustrée et comme je le disais, elles sont juste magnifiques. J’aime beaucoup la vision de Marie-Laure Barbey-Granvaud qui sublime parfaitement cette histoire. Un vrai plaisir pour les yeux et ça fait du bien de voir de vrais dessins. D’ailleurs le petit bonus final est une très bonne idée et il aurait été dommage de les oublier.

Sinon pour parler juste de l’objet livre en lui-même, il est très beau. Une version reliée avec un toucher un peu « pêche », un marque-page intégré et un effet parchemin dans les pages, c’est juste magnifique. L’éditeur a fait un travail remarquable et le rendu est très concluant.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce premier tome des Etoiles de Noss Head. Même si j’ai mis le temps à le découvrir, je ne regrette pas l’attente car cette version illustrée est juste magnifique et ça a été un pur régal visuellement pour enfin connaître cette histoire dont j’ai tant entendu parler. Une belle histoire que je vous invite à découvrir et si possible dans cette version illustrée car elle en vaut vraiment la peine.





Un roman graphique

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]