Zone blanche de Stéphane Michaka (Cité 19 2)

Quatrième de couverture

Faustine, une adolescente d’aujourd’hui, se retrouve brusquement plongée dans le XIXe siècle. Décor grandeur nature ? Voyage dans le temps ? La réalité est bien plus inquiétante…
Tandis qu’elle s’enfonce dans les profondeurs de Cité 19, une ville qui ressemble à s’y méprendre au Paris du Second Empire, Faustine découvre qu’elle n’est pas la seule à vouloir détruire le simulacre.
Mais elle doit faire vite : dans son laboratoire secret, le docteur Zapruder, qui a d’autres projets pour elle, guette le moindre faux pas de l’adolescente…

Mon avis

Ayant eu envie d’une lecture détente mon choix s’est porté sur Zone blanche dont j’avais bien apprécié le premier tome car il m’avait bien surprise par des manières. Cette suite est tout aussi agréable et clôt parfaitement le diptyque. Cité 19 est une série agréable que je vous invite à découvrir.

Ce 2e tome est très différent du premier car nous avons connaissance des machinations qui ont lieu en rapport avec Cité 19 donc on n’est plus dans l’attente et la surprise, du moins pas autant car il faut avouer que dans Ville noire le twist n’était pas prévisible. Mais Stéphane Michaka parvient à renouveler son histoire et à nous montrer quelles étaient ses intentions en commençant ce livre. Et je ne m’attendais pas à un certain nombre de choses ce qui est une bonne chose. J’aime être surprise, si on devine trop tôt quelle sera la suite, il n’y a aucun intérêt, ce n’est pas le cas ici donc n’hésitez pas à vous pencher sur ce diptyque.

L’action arrive dès les premières pages et pas à pas nous voyons quel est le but de cette expérience, ce que cela cache et l’on voit que Zapruder est près à tout pour parvenir à ses fins. En alternance nous suivons donc Faustine et Zapruder et son équipe ce qui nous permet de mieux comprendre les enjeux. Un rythme qui nous tient en haleine et nous donne envie de poursuivre à chaque instant les événements. J’ai lu ce roman quasi d’une traite dans la journée tant j’étais prise par l’histoire. C’est assez addictif dans le genre et prenant.

L’univers de l’auteur est vraiment intéressant et se développe un peu plus ici. Je ne veux pas trop en dire pour éviter tout spoiler mais j’ai beaucoup aimé ce que cette expérience induisait, les recherches qui étaient faites et les implications de chacun.

L’avantage est que l’on peut découvrir Paris d’une autre manière, certes d’un autre siècle, mais c’est agréable de voyager dans la ville, surtout quand on la connaît un petit peu et de s’y repérer. Même si évidemment les changements sont conséquents puisque le baron Haussmann commence à peine ses travaux de rénovations dans l’histoire dont on peut encore voir les immeubles aujourd’hui.

Mais je dois dire que je reste quelque peu sur ma faim parce que la fin reste assez ouverte. Je suis quelque peu frustrée de ne pas en savoir plus mais cela laisse au lecteur la possibilité d’imaginer ce qui arrive ensuite. On aime ou pas ce principe, je l’avoue, je ne suis pas très friande mais cela reste une fin convenable pour la série donc je n’en ferai pas le reproche. Mais vous voilà prévenu, c’est une fin ouverte.

Les personnages sont vraiment intéressants et attachants. Faustine a une capacité à s’adapter assez incroyable et du côté de Cité 19 on s’en rend d’autant plus compte puisque l’on voit l’expérience d’un autre œil. Certains personnages se dévoilent ici pour le meilleur comme le pire.

En bref, Cité 19 est une série agréable avec un univers intéressant et surprenant que j’ai pris plaisir à découvrir. Le suspense est maintenu un long moment et ce n’est que petit à petit que l’on prend conscience des enjeux, de quoi nous tenir en haleine. Les personnages sont intéressants et attachants, de quoi vivre pleinement leur aventure. Une série à découvrir !

Commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome ! D'habitude je ne suis pas une grande fan des fins ouvertes mais j'ai trouvé que celle-ci était bien dans la continuation et l'esprit de l'histoire donc je n'ai pas été trop déçue :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)