La vérité vraie de Dan Gemeinhart

Quatrième de couverture

Mark est un enfant comme les autres. Il a un chien nommé Beau et un rêve : escalader un jour le mont Rainier.
Mais ce jour arrive plus tôt que prévu. Car Mark a une maladie. Du genre à rater une année entière de classe. Du genre dont on ne réchappe pas toujours.
Alors, Mark fugue : rien ne les empêchera, lui et son chien Beau, de gravir cette montagne. Et peu importe si c'est la dernière chose qu'il fait de sa vie.

Mon avis

La vérité vraie est un roman touchant que je vous invite à découvrir car il ne peut pas nous laisser indifférent. J’ai beaucoup aimé cette histoire et je ne regrette pas un instant de l’avoir lu.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire ; la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte.

Avant toute chose, je dois dire que je n’aime pas ce type de livres. Tout ce qui touche à la maladie en général je les fuis – raison pour laquelle je n’ai pas lu Nos étoiles contraires et que je ne lirai jamais. Après, il m’est arrivé d’en lire comme Je veux vivre ou encore Ma gare d’Austerlitz, mais ce n’est clairement pas le type de sujet qui me tente pour diverses raisons que je n’évoquerai pas ici. Mais alors pourquoi avoir voulu lire ce livre ? Parce qu’il m’a rendu curieuse, je voulais savoir pourquoi Mark voulait escalader ce mont étant donné sa maladie. Et puis c’est sans compter mon métier, il faut bien que je m’ouvre à tout type de livres malgré mes réticences.

Et j’ai bien fait parce que j’ai beaucoup aimé ce livre qui est touchant et poignant à la fois sans pour autant tomber dans le pathos, le glauque. Et vu le sujet, il est très facile de tomber dans ces excès pour faire pleurer dans les chaumières et ça, je n’aime pas. Ce n’est pas le cas ici car on a un jeune garçon fort qui est prêt à tout pour aller au bout des choses. Il est plein de courage et malgré l’adversité, il continue à aller de l’avant et de se battre quand beaucoup aurait sûrement renoncé.

Plus d’une fois j’ai eu mal au cœur pour Mark dont le parcours est semé d’embûches. Une expédition qui n’est pas sans risque pour lui, à cause notamment de sa maladie mais qui en plus va s’avérer plus compliquée. Quand on voit ce qui lui arrive, on a envie de l’aider, de le supplier de faire demi-tour pour que tout cela cesse et en même temps on veut l’encourager dans sa démarche et sa quête. C’est une histoire qui ne peut pas nous laisser indifférent et plus on avance dans le livre et plus ce sentiment persiste.

J’avais un peu peur du final et plus j’avançais dans l’histoire et pire c’était. Autant vous dire que j’étais quelque peu stressée parce que je m’attendais à chaque instant à ce qu’il lui arrive quelque chose de terrible, qu’il ne parvienne pas au but et de l’autre qu’on ne parvienne pas à le retrouver… du moins pas à temps. Une angoisse qui ne m’a pas quitté jusqu’à la fin. Vous voilà prévenu, si vous êtes sensible, ce roman vous touchera davantage.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et en un rien de temps on plonge dans cette histoire.
Elle comporte deux narrations, celle de Mark à la première personne et une autre à la 3e personne où l’on suit la famille de Mark et sa meilleure amie qui tente de le retrouver. Cette double narration nous permet de voir la volonté de celui-ci pour parvenir à son but : escalader le mont Rainier même si pendant un long moment on ignore pourquoi c’est si important pour lui. De l’autre, nous comprenons que sa meilleure amie en sait plus qu’elle ne veut bien le dire mais se retrouve confrontée à un choix difficile.

La fin est des plus touchantes mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler et vous indiquer d’une manière ou d’une autre comment ça va se terminer, mais je ne m’attendais pas à ça. En même temps, il y a de quoi s’interroger car plus l’on avance et plus l’on s’inquiète.

En bref, La vérité vraie est un roman que je vous conseille car il montre le combat de ce jeune garçon qui est prêt à tout pour parvenir à ses fins malgré les circonstances. C’est un roman touchant qui ne peut pas nous laisser indifférent sans pour autant tomber dans le mielleux ou le glauque vu le sujet. Un très beau livre à lire.

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre. Le résumé et ta chronique me donnent envie de le découvrir en tout cas ! Merci à toi ! ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)