Blue La couleur de mes secrets de Camille Pujol

Quatrième de couverture

À dix-sept ans seulement, Blue dissimule un lourd secret qui l’a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec sa famille, et à rester le plus discrète possible.
Mais ses mystérieux cheveux bleus captivent tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Comment se fondre dans la masse alors qu’elle commence à recevoir des lettres anonymes et que Nathan, un jeune homme à la terrible réputation, a décidé de la percer à jour ?

Mon avis

Blue La couleur de mes secrets est un livre qu’une de mes collègues m’avait conseillé de lire parce qu’il était pas mal. En général je suis plutôt raccord avec ses goûts (d’où son conseil) mais là je dois avouer que je ne l’ai pas apprécié autant qu’elle. Je suis d’accord pour dire qu’il y a de l’idée, mais il y a plein de problèmes par-ci par-là qui font que cette lecture est plutôt décevante. Ça se laisse lire, c’est rapide mais pas non plus palpitant parce qu’il y a pas mal de défauts qui en se cumulant peuvent devenir vraiment gênant.

Le problème majeur de ce livre est la crédibilité, il y a plusieurs éléments au fil de l’histoire qui ne fonctionnent pas tant ça manque de cohérence. Alors je ne vais pas les détailler pour éviter tout spoiler, notamment pourquoi Blue cherche à se faire discrète. D’ailleurs cet élément, dont l’information n’arrive qu’à la toute fin, est vraiment LE gros point noir du livre car ce n’est pas possible d’en arriver-là. Sinon cela veut dire qu’il y a un réel problème et donc de quoi s’inquiéter si dans la vraie vie ça se passe comme ça.

Mais dès le début ça a manqué de crédibilité et je levais déjà les yeux au ciel… ce qui est toujours mauvais signe parce que je le fais très rarement. Quand on débarque dans un nouveau lieu, qu’on ne connaît personne mais qu’au bout de 2 jours, après avoir discuté 5 min avec une personne on le considère comme son « meilleur ami », je pense qu’il y a un vrai problème. Sachant que Blue cherche à se faire discrète, à rester dans son coin, une personne que l’on voit peu de temps ne peut pas être votre meilleur ami.

Idem, elle voit que deux de ses nouveaux amis se cherchent et semblent être fait l’un pour l’autre. Je rappelle qu’elle les connaît à peine. Blue semble perspicace sur certains points mais beaucoup moins sur d’autres alors que j’étais persuadée que l’auteure allait prendre ce chemin. Je reste vague toujours dans le but de ne pas spoiler le livre mais voilà, cet élément nous fait basculer dans le cliché et ça se voyait à des kilomètres qu’on allait avoir une telle révélation. Mais cela a été une grande surprise pour Blue, hum… Du coup cette lecture commençait mal pour moi parce que ce genre de petits détails s’accumule assez vite.

En cours de route, un autre élément vient quelque peu perturber la vie de Blue, et là, ça tombe comme un cheveu sur la soupe. Je n’ai pas compris pourquoi on avait ça car il n’apporte rien à l’histoire. Il y avait suffisamment d’idées autour sans qu’on ait besoin de ça, surtout pour voir ce qu’il en advient. Il aurait fallu creuser un peu plus sur l’idée de base et s’en tenir qu’à ça plutôt que de vouloir mettre plein de choses pour combler les vides et avoir plus de pages.

L’autre problème du livre ce sont les personnages, notamment Blue dont je ne me suis pas vraiment attachée. C’est dommage puisque c’est l’héroïne et que l’on s’intéresse à son histoire. En soi, elle est intéressante et intrigante et le scénario pouvait tenir la route mais ça a été une trop grande ambition et l’auteure s’est quelque peu perdue en cours de route.

Blue ne m’a pas touché parce qu’elle était trop distante par rapport à moi. Je ne me souciais pas vraiment de son histoire. Evidemment, j’étais curieuse de savoir ce qui avait pu lui arriver parce qu’à un moment donné ça finit par intriguer. Mais sans plus, je n’ai pas été emportée plus que ça parce que je trouve que ça reste un peu plat, malgré ce qui arrive. C’est dommage parce que dans le fond l’idée était plutôt bonne. Mais ça manquait de matière et comme il y avait un certain nombre d’incohérences et d’éléments futiles, ce qui avait de l’intérêt à la base se retrouve submerger par tout ça.

Quant au personnage de Nathan, il aurait pu être intéressant lui aussi mais je trouve que là encore il manque de profondeur. Il cache énormément de choses et on voit qu’il est loin d’être honnête et clean vu la réputation qu’il a, même si on ignore un certain nombre de choses pendant un bon moment. On peut jouer sur le côté bad boy, mais là j’ai eu la sensation d’avoir un psychopathe qui harcelait Blue… C’est problématique.

Comme on voit souvent sur internet « Cinquante nuances de Grey serait un épisode d’Esprits criminels si le gars n’était pas beau et riche », j’ai eu un peu la même sensation ici. Parce qu’on veut créer une romance avec un bad boy, ses actes passent. Je ne suis pas certaine que dans la vraie vie, surtout avec des adolescents, ce genre de choses puisse passer. Entre le passé de Blue et un minimum de jugeote, tu ne t’approches pas d’un tel gars. C’est juste le bon sens, du coup là encore, on manque de cohérence.

Après je ne dis pas que ce type de personnages ne peut pas plaire – les bad boys plaisent souvent – mais il faut savoir le présenter et là, ça ne fonctionne pas. Pas pour moi en tout cas. Par exemple, West est loin d’être clean dans Plus loin de Robin York mais on s’y attache vraiment parce qu’on voit ce qu’il est réellement aussi. Dans Blue La couleur de mes secrets, Nathan manque de profondeur et de relief pour que le côté bad boy puisse passer.

En bref, Blue La couleur de mes secrets n’a pas été une lecture concluante pour moi. Il y a des idées et ce type de scénario – dans l’ensemble – est probable et intéressant, même s’il y a des incohérences et des choses qui ne fonctionnent pas, mais on sent clairement que c’est un premier livre et qu’il manque de maturité. Le scénario ne tient pas toujours la route et les personnages ne sont pas spécialement attachants. C’est un livre qui se laisse lire mais qui ne m’en laissera pas un souvenir impérissable.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)