Maresi de Maria Turtschaninoff (Chroniques de l’Abbaye Écarlate 1)

Quatrième de couverture

Parmi ces femmes, elle avait trouvé un refuge.
Aujourd’hui, elles sont toutes menacées. 
Une île invisible depuis la mer, balayée par les vents. Une communauté de femmes, de fillettes, d’anciennes. Une communauté de sœurs. Toutes ont fui la fureur du monde et, parfois, la brutalité des hommes. Et toutes sont venues se placer sous la protection de la magie ancestrale de ce lieu.
Sur cette terre de femmes, Maresi, adolescente libre, avide de connaissance et soucieuse des autres, peut s’épanouir, sans crainte de l’avenir. D’autant que, sur ces rivages, nul homme n’a le droit de poser le pied.
Mais un jour, une nouvelle fille vient demander l’asile.
Qui est-elle ? Et qui la poursuit ?

Mon avis

Maresi est un roman qui m’a intrigué, il faut dire que le pitch attise la curiosité. J’avais plein de questions en tête avant de le commencer et tout le long de ma lecture. Toutes n’ont pas eu de réponses car ce n’était pas tant le sujet, ceci explique pourquoi ce livre n’est pas un coup de cœur. J’aurai aimé avoir plus d’information sur cette île et sa magie mais Maresi reste un roman intéressant et prenant que j’ai pris plaisir à découvrir.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir à quoi s’attendre, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Et puis mieux vaut garder une part de mystère pour que cela puisse faire son effet.

La première chose que l’on remarque est l’écriture de l’auteur. Elle est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans le livre. J’étais très curieuse de voir où l’auteur allait nous amener, je ne suis pas déçue du voyage, même si j’aurai aimé en avoir un peu plus.

Maresi est un récit de vie, celui de l’héroïne éponyme qui nous raconte un moment précis alors qu’elle était à l’Abbaye Ecarlate. La venue d’une nouvelle adolescente va bouleverser son quotidien dans cette île qui n’est peuplée que de femmes. Au fur et à mesure, nous découvrons les raisons qui les ont poussées à fuir et parfois c’est assez glaçant… Le destin de certaines femmes est affreux…

C’est un livre d’ambiance, il ne faut pas s’attendre à une action fulgurante avec un gros suspense mais ce n’est pas pour ça qu’il n’est pas intéressant. Bien au contraire, j’ai adoré cette « lenteur » qui nous permet de bien comprendre dans quel type d’univers nous sommes, de voir les différents personnages au sein de cette communauté. Ainsi on peut plus facilement s’y attacher et s’y intéresser et les voir évoluer au fil du temps. J’ai beaucoup aimé l’univers, ces femmes vivant recluse sur l’île, ça m’a fait penser aux béguines, au Moyen-âge, des femmes qui vivaient aussi en autarcie, libre et affranchie de tout homme.

Je suis un peu restée sur ma faim sur le côté magie de l’île, sur ce que font ces femmes là-bas. J’avoue que j’aurai aimé en savoir plus, on entrevoit certaines choses mais il est vrai que l’on reste un peu en surface pour le côté « fantastique » du récit. Mais, cela reste une histoire agréable à suivre et je pense que ce n’était pas totalement le but de ce livre. Il y a certes de la magie, mais l’intérêt était surtout de voir ces femmes devenues recluses et de voir leur mode de vie. Chacune a ses propres responsabilités, un but bien précis sur l’île, même si Maresi ignore encore le sien.

Les personnages sont attachants et sympathiques et l’on a envie que tout aille pour le mieux pour elles. Alors quand le danger rôde, il est évident que l’on s’inquiète et que l’on se demande ce qui va leur arriver. J’ai eu une vraie empathie pour ces femmes, ce qui montre que les personnages sont réussis.

En bref, Maresi a été une très bonne découverte, j’ai adoré l’univers et l’ambiance qui a été créé même si j’aurai aimé qu’on aille un peu plus loin. Mais cela reste très intéressant à lire et les personnages sont bien sympathiques et attachants pour qu’on ait envie d’en savoir plus sur elles. De quoi passer un bon moment de lecture avec ces femmes qui ont bien du courage mais aussi bon nombre de choses à nous apprendre…

En partenariat avec

Commentaires

  1. Il a l'air vraiment super sympa à découvrir, j'en prends note sans hésiter :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot