Le dernier ours de Charlotte Bousquet

Quatrième de couverture

Groenland, 2037. Avec le dérèglement climatique et la fonte des glaces, l’île n’est plus qu’une terre désolée. Anuri, le dernier ours blanc né libre, représente la principale attraction d’un zoo. Karen, sa jeune soigneuse, partage avec lui un lien fusionnel.
L’animal suscite aussi la convoitise de scientifiques dévoyés qui multiplient les expériences les plus inquiétantes…
Pour sauver Anuri, Karen organise sont évasion.

Mon avis

Le dernier ours est un roman que j’ai pris plaisir à lire, même si je suis loin du coup de cœur. Je m’attendais à une histoire quelque peu différente, du moins un peu plus poussée que celle que j’ai lue. Même si dans l’ensemble j’ai passé un bon moment et que l’intrigue est intéressante.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir à quoi s’en tenir, d’autant que les événements arrivent relativement vite pour le découvrir. L’écriture est toujours aussi agréable à lire et fluide, en même temps avec Charlotte Bousquet, je n’en attends pas moins. J’aime beaucoup son écriture et sa manière de raconter des histoires.

L’intrigue est bonne et bien menée, c’est prenant et l’action arrive dès les premières pages. On voit Karen et Anuri, sa lutte désespérée pour le protéger et le sauver des agissements de ses supérieurs. J’ai bien aimé cet aspect de l’histoire de voir comment Karen en est venue pour sauver cet ours blanc mais je dois avouer qu’il m’a manqué un petit quelque chose pour que cette histoire soit encore plus prenante.

Je regrette qu’on n’ait pas plus d’information sur les fameuses expériences scientifiques. Elles sont évoqués et l’on voit ce qui va être fait mais je trouve que c’est un peu trop survolé alors qu’il y avait moyen de faire quelque chose de plus important dans l’histoire. Si j’avais eu plus d’éléments sur ça, je pense que ça m’aurait davantage plu. Mais cela reste néanmoins agréable à lire et j’ai passé un bon moment de lecture et je ne regrette pas de l’avoir lu.

Dans l’ensemble, les personnages sont intéressants, que ce soit Lone ou Sila, ces deux adolescents qui viennent en aide à Karen alors même que tout cela ne les concerne pas. Mais là encore, j’aurai aimé avoir un peu plus de développement pour qu’ils soient encore plus attachants. On voit qu’un lien fort existe entre Karen et Anuri, cet ours polaire qu’elle connaît et soigne depuis des années. Et ce n’est qu’au fur et à mesure de l’histoire qu’on a toutes les explications à ce propos.

En bref, Le dernier ours est un roman intéressant qui nous fait poser un certain nombre de questions sur notre monde et l’écologie car la planète se détruit petit à petit et avec le dérèglement climatique cela engendre nombre de problèmes. Les personnages sont sympathiques et attachants même si j’aurai aimé un peu plus de développement.

En partenariat avec

Commentaires

  1. Un sujet qui me touche vraiment bcp donc je prend note sans hésiter de ce nouveau roman ! :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle