Intouchable de Lanabellia et Jena Rose

Quatrième de couverture

Ne pas s’encombrer de principes, agir à l’instinct selon ses envies, ne pas hésiter à se servir de son physique pour arriver à ses fins : telles sont les règles de vie de Oz.
Mais depuis quelques temps, aucune fille ne semble éveiller le moindre désir chez ce beau ténébreux. Contre toute attente, la seule qu’il remarque, c’est Evana, sa colocataire et meilleure amie. Celle dont il prend soin depuis qu’une expérience traumatisante a bouleversé sa vie. Celle qui est pour lui intouchable et qu’il n’avait jamais vraiment considérée comme une femme. Jusqu’à aujourd’hui.
Oz en est persuadé : il l’a toujours protégée… mais aujourd’hui, la menace c’est lui.

Mon avis

Intouchable est le premier roman papier qui sort dans la collection BMR (ex Black Moon Romance) et j’étais plutôt curieuse de voir ce que ce livre pouvait donner. Je dois avouer que je ressors quelque peu mitigée de cette lecture car dans le fond l’histoire est intéressante et n’est pas si mal que ça mais je trouve que dans la forme ça ne va pas.

Tout d’abord, il y a trop de longueurs, durant la première moitié du livre la relation entre Evana et Oz est compliquée, en soi pourquoi pas mais je trouve que ça ne fonctionne pas. Déjà le fait que du jour au lendemain il se rend compte qu’il est attiré par sa coloc, ça tombe comme un cheveu sur la soupe. Ce n’est pas vraiment crédible. La manière dont c’est amené est maladroite, ensuite les scènes sensuelles entre eux non… Franchement non, ça ne peut pas être crédible, il y en a une notamment, ce n’est juste pas possible… Donc le jeu entre les deux personnages pour moi ne fonctionne pas vraiment et c’est dommage parce que ça aurait pu être une bonne idée.

Quant à la deuxième moitié, elle devient plus intéressante car un nouvel élément perturbateur s’immisce dans la vie de nos deux héros. Mais là encore il y a des choses qui ne fonctionnent pas. L’élément le plus intéressant c’est sur ce fameux passé qui les réunit, en lien avec cet élément perturbateur. Les auteures font preuve de mystère à ce sujet et ça nous donne envie d’en savoir plus mais là encore je trouve que ce n’est pas toujours bien amené, ça traîne peut-être un peu trop.

De plus, quitte à faire des flash back, autant les intégrer de manière plus subtile et tout le long du livre pour qu’on en apprenne plus, là j’ai trouvé que c’était trop diffus pour que ça se précipite sur la fin et que ce soit vite expédié… Il aurait mieux valu, à mon sens après ce n’est pas moi qui écris l’histoire, mettre cet élément bien plus tôt pour que tout le long du livre il y ait cette tension et menace qui plane… Là on a clairement deux parties, le côté romance d’un côté et les problèmes de l’autre. C’est trop scindé et c’est pourquoi le début est un peu trop long et la fin plus expéditive.

Les personnages ne m’ont pas totalement plu, je ne m’y suis pas attachée autant que je le voulais. On a certes le bad boy, qui est généralement LE gars de l’histoire qu’on aime plus que tout, là, je n’ai pas totalement adhéré. Pourtant il y a une bonne base et on voit qu’il cache beaucoup de chose, on est peut-être resté trop en surface pour lui. Mais le pire ça a été Evana qui ne cesse de pleurnicher et se plaindre. Elle m’a agacé par moment alors qu’étant donné son vécu et ce qui se passe par la suite, son comportement n’est pas toujours cohérent.

Le « couple » Evana / Oz est intéressant au début, j’aimais bien leur joute qui montre une réelle affection et un lien entre les deux, mais il m’a manqué un petit quelque chose pour qu’il y ait une vraie alchimie et qui explique un peu pourquoi du jour au lendemain cette amitié très forte devient de l’amour. Evidemment, tout va être compliqué à cause de divers personnages et leur aveuglement. Ça en général j’aime bien, c’est tout l’intérêt de beaucoup de romance de les voir se déchirer, que le manque de communication « gâche tout » avant qu’ils comprennent enfin ce que tout le monde sait déjà. Mais là encore, il y a des petits dysfonctionnements.

En bref, Intouchable est un roman qui me laisse un sentiment mitigé. Il y avait une idée de base intéressante mais elle n’a pas toujours été bien exploitée à mon sens. L’intrigue en soi est bonne mais il y a trop de longueurs et d’éléments qui ne fonctionnent pas pour que ce soit vraiment bien. Quant aux personnages, il m’a manqué quelque chose, plus d’alchimie et de la crédibilité vis-à-vis de leur relation qui change du jour au lendemain. C’est dommage parce que dans l’ensemble l’histoire était plutôt bonne quand on regarde tous les éléments mais il y a quelques défauts qui font que cela ne fonctionne pas totalement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé