La gloire de Miss Valentine de Laura Lee Guhrke (Les héritières américaines 4)

Quatrième de couverture

Alors qu’elle est au sommet de sa carrière de danseuse, Lola Valentine ne s'attendait pas à ce que son mentor lui lègue la moitié des parts de L’Impérial, le célèbre théâtre londonien. Elle espère bien mériter sa confiance en relevant ce nouveau défi, et passer du rôle d’artiste à celui de manager. Seulement, c’était compter sans l’hostilité de l’autre gestionnaire, Denys, l’homme qu’elle a quitté six ans plus tôt pour partir à New York. Toujours blessé, celui-ci ignore qu’elle a rompu pour de bonnes raisons : comment une fille de la scène comme elle aurait-elle pu faire le bonheur d’un lord ? Alors, même si Denys cherche aujourd’hui à l’exclure de toutes les décisions, Lola est déterminée à faire valoir ses droits...

Mon avis

La gloire de Miss Valentine est le dernier tome des Héritières américaines, une série de romance historique qui m’auront bien plu et que je vous conseille fortement. En fonction des couples présentés, le ton et les intrigues diffèrent mais à chaque fois j’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de ces héritières américaines pas comme les autres.

Nous voyons ici le dernier ami de la bande se mettre en couple : Denys, et pas avec n’importe quelle femme, la fameuse qui a fait tourner la tête de notre bande quelques années plus tôt alors qu’ils étaient à Paris. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Lola Valentine est restée très ancrée dans la mémoire de Denys malgré les années. Alors quand elle revient pour faire valoir ses droits dans la gestion de l’Impérial, Denys est bien décidé à l’exclure de sa vie et de la gestion de ce théâtre. Mais peut-il vraiment renoncer à Lola ?

Ce 4e tome est dans la lignée des précédents. L’intrigue est bonne et bien menée et j’ai pris grand plaisir à suivre cette histoire peut commune. Le passé de nos deux héros est compliqué, plein de non-dits si bien qu’il est aujourd’hui difficile de s’entendre sur l’avenir du théâtre l’Impérial ou bien leur avenir à tous les deux. C’est une romance compliquée bien plus que les précédents car la différence de statut entre les deux personnages est un très gros problème, même si on ne s’imagine pas à quel point.

Ce qui est indéniable, c’est qu’aucun d’eux n’a oublié ces six dernières années et l’alchimie qui existait entre eux est toujours d’actualité, même s’ils le nient tous les deux. Ainsi, tout un jeu se crée entre eux, ils se repoussent sans cesse et en même temps sont attirés comme des aimants… comme des amants… On ressent la tension chez Denys et Lola si bien que cela devient vite pesant pour eux… car c’est dans un jeu dangereux qu’ils se lancent tous les deux et aucun ne veut céder à l’autre.

J’ai beaucoup aimé les rapports de force entre les deux, chacun à des choses à prouver et c’était intéressant de voir la manière dont l’auteur a géré ces deux personnages au fort caractère. Deux tempéraments de feu qui vont nous en faire voir de toutes les couleurs et éprouver notre patience aussi…

Ce sont deux personnages attachants et sympathiques et ayant les points de vue des deux personnages on sait ce qu’ils ressentent vraiment et ce qu’ils pensent l’un de l’autre. Mais il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et Denys en est un parfait exemple, bien plus encore que Lola… Heureusement pour eux, ils ont des alliés qui vont les aider dans leur tâche.

En bref, La gloire de Miss Valentine est un 4e tome à la hauteur des précédents et clôt parfaitement la série des Héritières américaines que je vous recommande chaudement. Ce sont des romances historiques vraiment prenantes et efficaces, des romances comme on les aime. Les intrigues sont bonnes et bien menées, semées d’embûches pour notre plus grand plaisir mais tout est bien qui finit bien…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)