La cible de Chris Bradford (Bodyguard 4)

Quatrième de couverture

Bodyguard est une agence ultrasecrète spécialisée dans la protection d’enfants de personnalités médiatiques. Sa particularité ? Tous les agents qu’elle emploie sont des adolescents. Car les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque…
Fraîche recrue de Bodyguard, Charley Hunter doit assurer la protection d’Ash Wild, jeune rocker britannique à succès, lors de sa tournée américaine. Car, au-delà des fans hystériques et des paparazzis prêts à tout pour obtenir un scoop juteux, un homme semble déterminé à abattre Ash. Mais comment repérer un tueur dans une foule de cinquante mille fans en délire ?

Mon avis

La cible est le 4e tome de Bodyguard, mais il faut savoir qu’ici nous changeons de héros. En effet, si les trois premiers volumes portaient sur l’histoire présente de Connor, avec La cible, on revient quelques années en arrière avec l’histoire de Charley, une autre recrue de Bodyguard. Je dois dire que je suis bien contente de lire cette histoire car cela nous permet de retracer son parcours et voir comment elle a pu en arriver là. C’était une histoire vraiment intéressante et prenante que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Si vous avez aimé les 3 premiers volumes, celui là vous ravira une fois de plus.

Alors même si ce tome n’est pas dans la continuité des précédents, aussi bien vis-à-vis du personnage qu’au niveau temporel, puisque cela se passe avant, il vaut mieux le lire en tant que 4e tome puisque cela nous permet d’avoir une bonne idée du personnage et de l’organisation qu’est Bodyguard pour pleinement profiter de cette histoire. En effet, en découvrant l’histoire de Connor nous faisons la connaissance de Charley, on a le temps de s’attacher à cette jeune fille hors norme. Et j’avoue que j’étais curieuse de voir son parcours, c’est désormais chose faite avec ce 4e tome.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. Tout ce qu’on a besoin de savoir c’est que nous découvrons la jeune Charley qui se fait repérer par l’agence Bodyguard, qui, évidemment en tant que fille à toutes ses preuves à faire et le moins que l’on puisse dire c’est que Charley a du caractère et une volonté de fer. Même si ça n’empêche pas le fait d’être blessée par le comportement des autres recrues… Mais elle sait y faire et a parfaitement sa place au sein de l’agence comme le prouve cette nouvelle mission, celle de protéger coûte que coûte Ash Wild, cette rock-star dont les menaces de mort se font de plus en plus présentes.

Comme pour les premiers tomes, l’intrigue est bonne et bien menée. En un rien de temps on est embarqué dans l’histoire et on n’a aucune envie que cela se finisse. C’est prenant et haletant avec de l’action à revendre. On n’a pas le temps de reprendre notre souffle que de nouvelles choses arrivent, Chris Bradford sait y faire pour nous tenir en haleine et nous donner envie de poursuivre notre lecture, c’est indéniable.

Je ne m’attendais pas du tout à un tel revirement de situation et à de telles révélations. J’étais loin d’imaginer tout cela, l’auteur m’a totalement surprise et ça fait du bien ! On se laisse totalement avoir et en même temps c’est plutôt logique lorsqu’on reprend les faits… En tout cas, vous ne serez pas déçus du voyage, mais attention, il risque d’être mouvementé !

J’ai beaucoup aimé cette histoire car elle nous fait aussi découvrir Charley sous un autre jour, comme un agent de terrain, forte et déterminée, même si ce n’est pas tout le temps évident. Le fait qu’elle soit une fille est forcément un problème pour certains mais elle saura prouver sa valeur et qu’elle est un bon agent. Je ne l’apprécie que plus en découvrant cette histoire qui aura su me toucher par moment aussi.

En bref, La cible est un roman intéressant qui permet de retracer le parcours de Charley, une adolescente pas comme les autres au sein de cette institution qu’est Bodyguard. J’étais curieuse de connaître son histoire et c’est désormais chose faite. L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action et de suspenses, un 4e tome à la hauteur des précédents qui nous fait revenir quelques années en arrière pour découvrir plus précisément un personnage haut en couleur qui a toute sa place au sein de cette organisation.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]