Ad Astra vol.8 de Mihachi Kagano

Quatrième de couverture

Alors que le général Marcellus vient de montrer une finesse insoupçonnée pour entrer dans la ville de Nola, Scipion est également surpris par l’arrivée de Caius, qu’il croyait mort au combat. Mais le plébéien a changé : depuis que sa route a croisé celle de Maharbal, cette guerre est devenue pour lui une affaire personnelle…
Seulement, le chef numide est un adversaire de taille ! Pour Scipion, pas question de le neutraliser sans avoir recours à la ruse… et ce n’est pas le genre de tactique qu’apprécie Marcellus. Pourtant, les conseils du jeune Romain lui ont permis de remporter enfin une bataille contre Hannibal… Les deux hommes seront-ils encore capables de collaborer ?
Bravoure, complots et stratégie… Plongez au cœur des batailles qui opposèrent les légendaires Hannibal et Scipion !

Mon avis

En janvier 2017 j’avais lu les tomes 7 à 9 d’Ad Astra mais sans pour autant les chroniquer jusqu’à présent. Il était donc temps que cette chronique arrive, étant donné le temps que cela m’a pris, évidemment, l’avis ne sera pas très long et pourrait être un peu répétitif avec celui du tome 7 (et 9 à venir) puisque j’ai enchaîné les livres voilà 5 mois. Donc mon souvenir de chaque tome est quelque peu embrouillé mais cela ne changera pas mon ressenti sur cette saga, c’est une série qu’il faut absolument lire !

J’aime beaucoup Ad Astra, c’est une série historique qui raconte la lutte entre Scipion et Hannibal et depuis le premier tome, j’adore suivre leurs aventures. C’est vraiment prenant, on voit toute l’intelligence des personnages, la politique et les stratégies se mettre en place pour jouer les plans de l’autre. Mais c’est difficile car aussi bien Hannibal que Scipion ce sont deux grands stratèges qui s’affrontent et c’est un vrai régal pour l’histoire qui ne s’en trouve que meilleur.

Les scènes de bataille sont vraiment bien dessinées, on s’y croirait, c’est affreux et en même temps j’admire totalement le talent du mangaka pour retranscrire tout cela. C’est prenant et addictif de suivre tout cela.

En bref, ce 8e tome d’Ad Astra est à la hauteur des précédents. J’aime toujours autant cette série qui est totalement addictive. Je suis curieuse de voir ce que donnera la suite étant donnée les circonstances. Les personnages sont justes exceptionnels et ils se dévoilent encore et toujours un peu plus. A voir ce que la suite donnera maintenant !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé