Ad Astra vol.9 de Mihachi Kagano


Quatrième de couverture

Un nouvel obstacle se dresse devant l’armée romaine : il s’agit de la ville de Syracuse, avec derrière ses murs le célèbre Archimède… Après une cuisante défaite face aux ingénieuses machines de l’inventeur, Marcellus décide de changer de tactique et envoie Scipion infiltrer la forteresse pour qu’il en identifie les points faibles.
La couverture du Romain ne fait pas longtemps illusion devant la perspicacité du savant… mais contre toute attente, l’homme lui propose son aide, ne demandant en échange que l’assurance de voir les habitants de sa cité bien-aimée épargnés ! Et pour permettre à Scipion de rejoindre sa flotte, le vieux renard à un plan…
Bravoure, complots et stratégie… Plongez au cœur des batailles qui opposèrent les légendaires Hannibal et Scipion !

Mon avis

Ce 9e tome d’Ad Astra est tout aussi bon et prenant que les tomes précédents. J’ai adoré découvrir cette nouvelle intrigue où Archimède fait son entrée en scène. Il jouera un rôle important dans cette guerre, même si ce n’était pas tout à fait ce qu’il imaginait.

Les alliances se font et se défont, les rancunes et la vengeance sont de mises, notamment avec Caius qui est prêt à tout après ce qui lui est arrivé. C’est un tome sombre et sanglant, comme les précédents d’ailleurs. On s’enfonce toujours un peu plus dans la guerre et la lutte des pouvoirs et on n’est pas au bout de notre peine quand on voit ce qui nous attend avec le petit épilogue à la fin… Cela n’annonce rien de bon et je suis très curieuse de voir ce que le 10e tome donnera.

Je suis toujours admirative devant les dessins, ils sont vraiment bien détaillés, on se croirait au cœur de l’action et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on en a beaucoup. Mais il y a des temps de pauses pour nous permettre de souffler un peu avant de repartir sur un champ de bataille. Le rythme est soutenu mais bien maîtrisé pour qu’on ait le temps de voir ce que chacun complote, de voir quels sont vraiment les enjeux en cet instant avant de voir « la boucherie », oui on ne peut pas qualifier ces actes autrement… Mais comme d’habitude c’est toujours très bien dessiné, on s’y croirait.

En bref, ce 9e tome d’Ad Astra est vraiment prenant et intéressant. C’est une série vraiment addictive qui s’enrichit avec le temps. Si vous aimez les intrigues politiques, les jeux de stratégies et de pouvoirs ainsi que l’Historique, cette série est pour vous ! En tout cas, je suis totalement fan !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé