Kasane, La voleuse de visage, tome 10 de Daruma Matsuura

Quatrième de couverture

Grâce au rouge à lèvres que sa mère lui a légué et au visage parfait qu'elle vole désormais à sa sœur, Kasane brille sur scène d'un éclat sans égal. Rien ne semble plus pouvoir lui barrer la route !
Kingo Habuta décide alors de lui narrer l'histoire d'Izana et le triste destin de Sukeyo Fuchi, celle dont sa mère avait dérobé les traits. Car la célèbre actrice était elle aussi au sommet de sa gloire quand elle a tout perdu...

Mon avis

Voici enfin le 10e tome de la série, le dernier tome que je possède, car c’est aujourd’hui la sortie du 11e tome ! Un petit tour à la librairie s’impose donc… Bref, tout ça pour dire que c’est le dernier tome que j’ai lu pour le moment et je dois dire qu’il est excellent, à l’image des précédents. C’est une série vraiment exceptionnelle qui se bonifie avec le temps. Je me répète, mais il ne faut pas hésiter à la lire, vous ne serez pas déçus !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. Kingo Habuta continue de raconter à Kasane l’histoire de sa mère et aussi de revenir sur la manière dont elle a perdu la vie. Un récit qui risque de changer la vision de Kasane sur les événements passés.

Mais elle va reprendre pied et remonter sur les planches, d’autant qu’un nouveau rôle se présente à elle, un rôle qu’elle partagera avec une ancienne connaissance : Iku Igarashi. Quand pendant ce temps, Yuto Amagasaki, l’ancien « amant » de Nogiku va essayer de la retrouver.

Ce 10e tome est tout aussi prenant que les précédents. L’intrigue est vraiment bonne et bien menée, même si j’avoue qu’à la fin ça m’a frustré de ne pas avoir la suite. En même temps, je venais d’enchaîner 4 tomes, j’aurai bien aimé avoir un 5e sous la main !

C’est toujours aussi prenant et haletant, cela devient de plus en plus sombre, le danger est imminent, il ne faudrait pas que l’on découvre le secret du rouge à lèvres. Mais la présence de Yuto Amagasaki Amagasaki risque de poser problèmes dans l’avenir s’il parvient à retrouver Nogiku, qui elle, n’a pas oublié sa vengeance.

En bref, ce 10e tome est vraiment très prenant. Les intrigues sont toujours très bonnes et très bien menées, c’est prenant, c’est sombre, les personnages prennent un peu plus d’ampleur et se dévoilent totalement. Mais les ennuis ne font que commencer et j’ai hâte de voir ce que donnera la suite !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Embrouilles au menu de Jean-Luc Marcastel (L'Auberge entre les Mondes 2)

Je suis une fille de l’hiver de Laurie Halse Anderson

Detroit de Fabien Fernandez

Chat tricote ! de Jacob Grant