La Voie du sang de J. Arden (Les Sentinelles de l'Ombre 2)

Quatrième de couverture

Avec le réveil de mon loup, ma vie s’est considérablement compliquée, mais comme cette saleté de bestiole m’avait également apporté une famille, j’étais prête à passer l’éponge. Pendant un temps, j’ai cru pouvoir affronter les coups du sort, même ceux que je devais à des instances supérieures très mystérieuses. Et puis, soudain, tout a de nouveau volé en éclats. Cette fois, je ne suis pas d’humeur à fuir, plutôt à courir au-devant des ennuis. Mais voilà, je dois aussi composer avec quantité de fils et filles de dieux qui ont tous un point commun, celui de vouloir croquer un bout de ma personne. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, avoir quelques-uns de leurs patrons de son côté n’aide pas à faire des miracles. Pour sauver ma famille, ma meute, je ne vais pas hésiter à me salir les mains, quitte à ouvrir la voie du sang, et ainsi attirer l’attention du mauvais dieu…

Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Rebelle de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

Suite à la mort de l’Alpha, la meute est sans dessus dessous et il faut quelqu’un pour la diriger mais la succession s’avère plus difficile que prévue et le groupe est éclaté. Ainsi, la vie d’Anya est déjà compliquée à cause de sa soif de sang mais quand elle se rend compte de l’état de la meute, il faut agir. Mais quand les vampires se mêlent de ce qui ne les regarde pas, ça n’arrange rien et Anya doit tabler sur tous les fronts et cela à cause de sa double nature qui ne cesse de lui pourrir l’existence au plus mauvais moment. Ses décisions et choix vont avoir des conséquences fâcheuses mais elle devra les assumer ou trouver une aide qui pourrait changer la donne… mais à quel prix ?

J. Arden nous dépeint ici un univers vraiment très riche mais on sent qu’elle n’a pas encore dévoilé toutes ses cartes. Cela dit, j’ai hâte d’en savoir plus, en espérant en apprendre davantage dans le tome 3 parce que les événements qui se déroulent ici présage quelque chose de très fort et de génial, tout simplement.

Dans ce tome, on en apprend plus sur la meute, sur les liens qui peuvent exister entre chaque membre, les forces de pouvoir pour la succession. C’est vraiment intéressant et on comprend aussi pourquoi certains loups ne peuvent pas reprendre le flambeau, quand bien même ce serait une bonne idée. C’est complexe et Anya ne sait pas toujours comment réagir face à tout ça. Les vampires prennent un peu plus d’importance également car ils se mêlent de choses qui ne les regardent pas et trop commencent à tourner autour d’Anya, sans qu’elle ne sache toujours pour quelle raison.

Quant à la mythologie égyptienne, elle prend plus d’ampleur dans ce tome et j’avoue que par moment j’ai vraiment eu peur de la tournure des événements. C’est de plus en plus sombre et si ce tome s’appelle La voie du sang, ce n’est pas pour rien. On entrevoit davantage certains enjeux chez les dieux qui ne sont jamais très loin et se servent des créatures surnaturelles pour jouer, mais il y a encore beaucoup de choses obscures ce qui est assez rageant parce que j’aimerai en savoir plus et comprendre les tenants et les aboutissants. Pourquoi par exemple Anya a toutes ces visions sur Méryptah ? Quel est vraiment son destin, etc. ?

La force de ce livre est que J. Arden arrive à nous proposer à la fois des moments tendres et touchants, où l’on a l’impression d’être enveloppé dans un coton, puis l’instant d’après la noirceur arrive et fait froid dans le dos. A d’autres, ce sont des moments plus légers et drôles qui laissent place à la douleur et à une violence sans borne et où il n’y a plus aucune limite. On passe sans arrêt d’un sentiment à l’autre, si bien qu’on ne sait plus parfois quoi en penser, on se dit toujours que c’est le moment calme avant la tempête et où ça va faire mal. le début est vraiment violent puis peu à peu les tensions s’apaisent pour se déchaîner de nouveau sur la fin. Les problèmes arrivent et s’enchaîne, Anya va devoir faire preuve de discernement pour tenter de combler tous les manques qui ont été créé suite à la disparition de l’alpha.

Les personnages évoluent beaucoup dans ce tome et pour certains, on a également quelques révélations. Cependant il subsiste encore trop de mystères autour de certains pour qu’ils soient totalement honnête. Je n’aime pas Aidan, sa relation avec Anya m’énerve, même si elle est compréhensible. Il cache trop de choses pour qu’on puisse lui faire confiance. Quant à Kyle que j’adore, dans ce tome c’est un vrai déchirement et j’ai envie de le secouer pour qu’il réagisse. Mathis, son petit frère est génial, mais dans ce tome, il est quelque peu malmené et on a envie de le serrer dans ses bras.

En bref, un second tome à la hauteur du premier. A la fois tendre et dur, il nous permet d’en apprendre plus sur l’univers créé par J. Arden. Je dois dire que je l’apprécie de plus en plus et je suis très curieuse de voir vers quelle voie elle nous emmène. L’histoire est bonne et je suis impatiente de voir ce que le 3e tome donnera parce que la fin est des plus prometteuses. Une série à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)