Une fête d'enfer de Chris Riddell (Lili Goth 2)

Quatrième de couverture

Retour au manoir des frissons frissonnants pour une nouvelle aventure de Lili Goth, la nouvelle héroïne gothique de Chris Riddell Comme chaque année, la grande fête de la pleine lune est organisée au manoir des Frissons frissonnants. Comme chaque année, c'est aussi l'anniversaire de Lili, que tout le monde semble avoir oublié. Alors que l'effervescence bat son plein au manoir, Lili découvre que Maltravers prépare une nouvelle magouille. Vite, il faut agir !

Mon avis

Une fête d’enfer est le deuxième tome de la série Lili Goth dont j’avais adoré le premier tome. L’histoire était vraiment très bonne, l’univers créé très intéressant et les personnages attachants au possible.

Dans cette deuxième aventure nous retrouvons Lili, qui ne se sent plus aussi seule qu’auparavant, enfin… peut-être un tout petit peu lorsque l’on prépare comme chaque année la Grande Fête de la Pleine Lune qui tombe au même moment que son anniversaire, élément que la plupart des gens oublient. Et lorsque les premiers invités à cette fête arrivent, Lili sent que quelque chose se trame et que Maltravers est derrière tout ça, il va falloir enquêter et rapidement !

J’ai trouvé ce deuxième tome bien sympathique même si je dois avouer qu’à un moment donné il y a un petit coup de mou, on voit bien qu’il se trame quelque chose mais à cause de l’indisponibilité de certains, Lili se retrouve seule et ne fait au final pas grand-chose. Donc le côté enquête s’amoindrit alors qu’on sent monter la tension et tout d’un coup il y a un petit relâchement. Heureusement, cela ne dure pas longtemps car très rapidement l’action revient ainsi que certaines révélations pour finir en apothéose.

On se doute assez facilement d’un certain nombre de choses mais cela reste très efficace et plaisant à suivre. Ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette histoire qui reste entraînante et sympathique.

Comme pour le premier tome, le roman est illustré et je dois dire que je suis toujours aussi fan. C’est un graphisme particulier, on adhère ou pas mais il faut avouer que cela ajoute un certain cachet à l’histoire et apporte beaucoup. Même si on ne peut pas comprendre ce qui se passe qu’avec les images, elles donnent du sens à l’histoire et permet de se figurer un certain nombre d’éléments, un bon complément pour le récit qui nous est conté.



Le livre est toujours aussi magnifique, autant le premier étant dans les tons noirs et violets, autant ce deuxième est dans les ton noirs et rouges c’est pourquoi la tranche du livre est rouge brillant. De quoi avoir un merveilleux livre-objet dans les mains.



Et comme pour le premier tome, un petit bonus est présent à la fin de l’ouvrage, dissimulé dans une petite pochette et je dois dire que c’était tout mignon. J’aime beaucoup ce principe qui permet de continuer un peu l’histoire sans que cela ne fasse totalement partie du livre, un petit bonus qui donne le sourire.

En bref, Une fête d’enfer est un deuxième tome bien sympathique, même si un moment donné l’action retombait un peu, ralentissant le rythme, cela reprend de plus belle pour nous offrir une bonne fin avec quelques révélations savoureuses. Une série à suivre qui ne pourra plaire qu’aux enfants et même au plus grand pour tout ceux qui aiment les ambiances un peu sombre et gothique, un peu à l’image de la famille Adams.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)